Robot Numérique

Florent et Jérémy numérisent l’originale à l’aide d’un scanner portatif, afin de l’avoir sous format 3D, fichier STL (STéréoLithographie). Cette numérisation nous permet éventuellement de modifier la taille, voire même de la retoucher.

Une fois le modèle numérisé, nous pouvons le stocker ou l’utiliser pour le reproduire à l’aide d’imprimantes 3D ou de machines numériques.

Le robot exécute des passes successives d’environ 3mm à l’aide de meules diamantées et d’un arrosage par buses orientables.

 Ensuite, selon le niveau de finition voulue, un outil plus fin, en forme de pointe, peut être utilisé. La pièce ainsi dégrossie n’a généralement pas d’angle vif; la sculpture paraît « mole » et comporte certaines zones non travaillées inacessibles par les meules. Le travail du sculpteur peut alors commencer.